Azael

Guerrier sanguinaire (décédé)

Description:

Personnage de Francis Dans la campagne numéro 2 “Le Tyran des Glaces”.

D’un tempérament fulgurant et violent, il n’était pas forcément très aimé, mais assez craint.


Il aime les crânes, les os, et gagner en puissance. Vénérer Manoroth n’est pour lui qu’un moyen de gagner en puissance.

Bio:

Azael est un guerrier d’ascendance elfe noir vénérant Manoroth, le Dieu du sang. Guerrier puissant, il s’est lié à un groupe d’aventurier et notamment la princesse Elfe des glaces Aléis, pour vaincre le dragon de glace Karthossir.

Il profita de la naîveté de son groupe pour leur faire créer un Ent sanguinaire. Et au final, il trahit son groupe pour s’accaparer de la puissance des dragons. Aléis fut tuée, Nashutanya Vatt’ghorn fut violée, et Robin fut gravement blessé. C’est à partir de là qu’il s’est rendu maître de l’île de Katorheim grâce à ses immenses pouvoirs divins conférés par Manoroth. L’île est en proie à une terreur permanente.

L’un de ses actes clés fut l’extermination du conseil des elfes de Thanalion. Il nomma alors Shalazar comme représentant. Ses autres actes phares ont été la création de l’ordre de Chevalier du Corbeau de Sang, à Dhunraven, qui n’a jamais aussi bien porté son nom et la création de la flotte sanguinaire, dirigée par l’Amiral Velpo.

Azael a un fils Luthiel, issu du viol de Nashutanya. Ce fils est clairement amené à lui succéder.

Il garde une relation continue avec Nashutanya et pensa à elle lors de son découpage administratif. En effet Nashutanya fut nommée duchesse d’Antius et de la région sud-ouest, tandis que Velpo fut nommé duc de Port-Sérif et de la région sud-est. Elinnore Rhellyn, sa maîtresse officieuse et bras droit officiel, eut à sa charge Dhunraven et le centre de formation de l’Ordre. Azael garda pour lui Esberg et Svalgard.

Elinnore pris un jour conscience du côté maléfique de l’Ordre et tourna le dos à Azael. Ce dernier raconta à tout le monde qu’il l’avait tuée pour ne pas perdre la face, en réalité elle était en fuite. Il nomma le prophète de l’Ordre Dorl comme Général de l’Ordre et gérant de Dhunraven, tandis que l’Amiral Velpo devint son nouveau bras droit. Azael espère pouvoir retrouver Elinnore pour se venger de sa traîtrise.

Sa main-mise sur l’île a fait décroître énormément le nombre de fidèles des anciens Dieux du Nord, parmi lesquels figurent Dwayna, Onyx, Résonance et Saedis. Ceux-ci ont envoyé chacun un puissant fidèle dans l’espoir que, tous ensemble, ils puissent défaire Azael.

Azael reçut un jour un étrange rapport de ses espions indiquant une potentielle trahison de Nashutanya, la duchesse d’Antius. Cette dernière fut mise en détention par Velpo, qui réussit à lui extorquer des aveux. Azael, fidèle à sa réputation et vexé d’avoir été une nouvelle fois trahit par une de ses maîtresses, ordonna son exécution, qui eu lieu quelques minutes plus tard.

Il dut faire face quelques jours plus tard à son fils Luthiel, prêt à venger sa mère. Celui-ci avait levé une petite armée de l’Ordre pour le combattre. Azael profita de sa supériorité numérique et de son esprit de stratège pour mettre les forces de Luthiel à mal. Un duel entre le père et le fils s’en suivit. Luthiel avait acquis une force draconique par l’épée légendaire Fléau des Glaces. Mais cela ne suffit pas et Azael le vainquit.

Manoroth intervint dans le combat et donna sa force à Luthiel. Azael comprit à ce moment que son dieu avait choisi son camp et lui avait tournée le dos. D’une puissance redoublée, Luthiel pris l’avantage sur Azael, le mis à terre et le décapita. Sa mort mit fin à la bataille du Col Blanc.

L’esprit d’Azael fut avalé par l’épée. Il y retrouva son ancien compagnon Aléis, qui n’était plus que la moitié d’elle-même, torturée psychologiquement pendant des années. L’espace temps semblait prendre une tournure complètement différente. Il se sentait différent, vidé de la puissance de Manoroth et décontaminé de l’esprit maléfique du dragon. Plus tard, l’esprit du loup Fenrir, suivi par l’esprit de Desmina vinrent les rejoindre.

Desmina leur expliqua qu’ils devaient unir leurs forces pour aspirer l’énergie vitale de Karthaussir dans l’épée. Azael refusa jusqu’à ce que Fenrir explique que Luthiel se faisait consummer par l’âme du dragon Karthaussir et qu’il fallait le sauver. Azael s’était fait tuer par son fils, mais il restait toujours son fils. Il décida donc de le sauver.

Aléis avait peur du dragon et ne voulait pas qu’il revienne. Azael la secoua pour qu’elle sorte de sa torpeur. A eux 4, ils aspirèrent l’âme de Karthaussir dans l’épée. Ce dernier se vengea et les tortura psychologiquement pendant de très longues secondes. Puis leur univers fut assailli par une pluie d’éclair et commença à se briser. Azael comprit que l’épée avait enfin été brisée. Son heure était venue, il allait être jugé par les Dieux. Son esprit disparu ainsi foudroyé dans un éclair blanc qui désintégra ce monde et toutes les âmes existant à l’intérieur.

Azael

Katorheim : Gods return Geekosa