Anakys Lacegass

personnage de Mathilde

Description:

Race : Tieffelin
Origine : Pics Rocheux
Age : 21 ans

Anakys Lacegass est une jeune Tieffelin originaire de la région du Nord des Pics Rocheux. Physiquement la jeune femme ressemble beaucoup à une humaine : le sang de fiélon qui coulent dans ces veines ne lui a transmis que la couleur argent de ces yeux, une fine corne sur le front et une queue quelque peu écailleuse. Mais son ascendance maléfique bien est plus visible dans son caractère sournois et la perpétuelle dualité de son esprit entre Bien et Mal.

Bio:

Sur le papier Anakys mène une vie banale pour une Tieffelin, mais ce qui la différencie c’est son incroyable capacité à se retrouver dans des situations inconfortables. Il faut préciser à ce propos, que sa constante avidité pour la sournoiserie est, malgré elle, responsable de ces situations.

Tout d’abord, Anakys a passé toute son enfance dans un petit village des Pics Rocheux. Mais adolescente, la méfiance et les reproches des habitants de son village à l’égard de son ascendance inquiétante devinrent trop lourds à supporter. Elle décida alors de se fondre dans la masse en allant à Kylvier, une grande ville dans laquelle il est facile de passer inaperçu dans les rues où passants et marchands de tout types se bousculent.

Cependant ayant dû arrêter sa formation de guerrière pour aller à Kylvier, et fut alors forcée pour survivre de continuer son « apprentissage » par elle-même. Ainsi elle apprit les rudiments de ce qui finit par devenir son « métier » à savoir le vol. C’est donc tout naturellement que pendant toutes ces années la partie la plus sombre d’elle-même s’exprima sans restriction … Tantôt elle agressait un passant dans une ruelle déserte pour quelques pièces, tantôt elle montait une combine complexe pour pigeonner une riche cible.

Mais ce qui nous intéresse dans tout ça, c’est de savoir comment Anakys en est arrivée à représenter à travers tout Katorheim un vieux dieu oublié depuis longtemps, dont le culte improbable n’a aucun rapport avec une quelconque fièvre de sournoiserie. C’est une de ses aventures hasardeuse qui la mena à Résonance. La jeune femme suivait un groupe de marchands qui se dirigeait vers les montagnes du nord. Anakys y voyait une occasion en or de surprendre au détour d’un chemin l’un des marchands et de le dépouiller. Cependant cela ne se passa pas comme prévu : il s’avéra que ces « marchands » » étaient aussi d’anciens chevaliers reconvertis dans la vente de tapis. Ses deux dagues ne suffirent pas à repousser les épées expérimentées de ces soit disant marchands, la fuite fut alors la seule solution. Anakys courut donc à travers une forêt mais tomba très rapidement dans une faille dissimulée par la végétation.

Lorsqu’elle reprit conscience elle se trouvait dans une pièce dans laquelle les murs étaient recouverts de vieilles écritures, et elle se rendit vite compte que le trou par lequel elle était rentrée était la seule issue. Le problème fut que cette potentielle porte de sortie se trouvait à au moins 5 m de haut. Ce n’est qu’au bout de plusieurs heures à pester contre elle-même qu’elle vit les murs onduler et sentit une sorte de vibration. Puis peu après une voix âgée se fit entendre, lui raconta une courte histoire parlant, d’une époque lointaine, de dieux ivres et de gens nommés CPL … Anakys ne prit pas la peine d‘écouter jusqu’à ce que cette voix lui propose de l’aider à sortir de là. Le propriétaire de la voix lui demandait juste de prendre un tas poussiéreux de papiers qui se trouvait dans un coin de la pièce en échange de sa liberté. Dubitative elle prit le tas et le mis dans son sac. Les murs s’ondulèrent de nouveau. Et c’est alors qu’elle le vit… le propriétaire de la voix était en fait un vieil homme à la longue barbe blanche et de lui s’échappait une aura assez étrange. Le barbu se présenta sous le nom de Résonance, et expliqua à la jeune femme qu’il était le dieu des ondes et avait été coincé dans cette pièce pendant très longtemps et ne pouvait en sortir à cause de l’interférence qui y régnait. Résonance proposa à Anakys de la faire sortir d’ici, et en échange elle devait accepter de devenir sa représente. Le dieu précisa que dans la pile de papier qu’elle avait ramassé la première feuille était toute les modalités de son engament et les autres des flyers pour enrôler des gens dans le culte. Elle accepta car elle ne comptait pas attendre de mourir dans cet endroit.

C’est ainsi que la jeune femme sortit flyers en main, avec pour mission de rétablir la puissance de son nouveau dieu, qu’elle avait d’ailleurs décidé d’appeler le Vieux Machin, parce qu’avec une barbe de cette longueur il avait dû en passer du temps dans cette salle ….

Anakys Lacegass

Katorheim : Gods return Deikata