Katorheim : Gods return

Chapitre V : Un nouveau départ ?

De: Odin <odin@chuck-norris.god>
A: Dieux <incapables@quiafaitcetalias.god>
Objet: Rapport d’incident

Bonjour à vous,

J’ai ouï dire que vos émissaires en Katorheim, après avoir mis à feu et à sang la ville de Vergétang, se sont mis en route pour la suite de leur mission divine.
Sachez que je ne peux tolérer que ces agissements ne se reproduisent à nouveau.
Aussi, je vous ordonne de me tenir informer des suites de ce voyage.

Ave moi,

Odin


La réception de cet ordre jeta un froid dans l’assemblée des Dieux. Comment faire pour informer Odin sans lui montrer que les émissaires sont loin d’être des lumières ?

Après une visite chez Totote afin de lui dire au revoir et essayer de soigner le tympan percé de Tahar – ce qui se solda par l’acquisition d’un sonotone enchanté par ce dernier – nos héros se mirent en quête de Zamra, marchand se préparant justement à partir dans cette direction. Après un dernier repas à l’auberge de Vergétang, la joyeuse compagnie se mit en route dans une première journée de voyage paisible et sans danger.

Jusque-là les Dieux ne trouvèrent rien à redire au fait d’exposer ces faits à Odin. Mais que dire des événements qui se produisirent une fois la nuit tombée.

Une fois le camp levé, Shylrein et Alhena qui – malgré des résultats plus que contestables depuis le début du périple en matière de chasse – n’en était pas moins démotivés, partir en quête de gibier afin d’en faire un maximum de provisions. C’était sans compter sur la maladresse de Shylrein qui fit fuir les proies qu’elles avaient réussi à débusquer. Toutes ? Non ! Le mâle alpha attiré par le bruit vint protéger les siens. Après un combat acharné pendant lequel Alhena se déchira un muscle, nos chasseurs purent enfin se vanter d’avoir ramené à manger. Après avoir salé un bon nombre de portions, Elinnore prit le premier tour de garde qu’elle effectua avec toute sa détermination … dans son rêve. Et oui, la paresseuse est bien plus attentive quand il s’agit d’écarter les jambes que pour monter la garde. Sentant que quelque chose n’allait pas, Tahar se réveilla et pris la garde en constatant que la succube était avachie sur le sol.

Lors de la deuxième journée de voyage, alors que la compagnie s’arrêtait dans un édifice à connotation religieuse semblant abandonné, Zamra attira l’attention d’Elinnore alors qu’il récupérait une étrange cargaison. Refusant de s’expliquer, Elinnore utilisa ses charmes sur lui pour lui faire avouer qu’il transportait de la marchandise de contrebande dont du « Debout les morts » qui attira grandement la démone ainsi qu’Alhena.

La nuit suivante, pour changer, un tour de garde fut mal exécuter. Mauvaises langues je vous vois venir. Il ne s’agissait pas du tour d’Elinnore pour une fois mais de celui de Tahar. Alors que nos héros se reposaient, des spectres invoqués par un Nécromancien commençait à aspirer leur énergie vitale, ce qui réveilla la troupe en sursaut. La succube prise au dépourvu en tentant de terrasser ce beau monde se pris son sort en pleine face l’approchant peu à peu d’une fin funeste. Mais cela étant sans compter sur Shylrein qui à l’aide de sa magie la retira à ce tragique destin. Sur une action fort hasardeuse, Alhena bondissait alors sur le Nécromancien et le déchiqueta en récupérant la bouteille de « Debout les morts » qu’il lui avait volé.

La journée suivante ne fut pas de tout repos non plus avec l’attaque du convoi par des hommes-lézard mais hormis un petit vol plané de Tahar, rien à signaler.

Le reste du voyage fut alors une sinécure pour nos voyageurs qui arrivèrent alors à Bardes. Alors que la troupe se mit à la recherche de l’auberge locale du Chat qui feule, Elinnore, exténuée par ce voyage, partit à la recherche de quelques aventures pour assouvir ses appétits charnels. C’est alors que voulant se jouer de deux malfrats qu’elle rencontra, elle se retrouva embarquée toute la nuit dans une aventure inattendue et bien plus fatigante mais toutefois profitable, ses agresseurs ayant bien intégré le message envoyé.

Quant à Anakys ne trouvant aucune cloche à faire résonner pendant le trajet, elle partit en conquête des sonnettes de la ville pour convertir toujours plus de villageois à la noble cause qu’est la sienne.


Cependant, alors que les Dieux réfléchissaient à la meilleure manière de présenter tout ça à Odin, Résonnance prit les devants.

De: Résonnance <resonnance@ubp.god>
A: Odin < odin@chuck-norris.god>
Objet: Re: Rapport d’incident

Bonjour à vous,
Bonjour Odin,

J’ai ouï dire que vos émissaires en Katorheim, après avoir mis à feu et à sang la ville de Vergétang, se sont mis en route pour la suite de leur mission divine.
Sachez que je ne peux tolérer que ces agissements ne se reproduisent à nouveau.
Aussi, je vous ordonne de me tenir informer des suites de ce voyage.
Tout va bien ! Ça fait une semaine qu’ils ne se sont pas tapés dessus. Et en plus, Azael se doute toujours de rien.

Ave moi,
Amicalement,

Odin
Résonnance

Comments

Glorir

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.